La 2ème session du « Printemps de l’évaluation », séquence inédite de contrôle budgétaire créée par LaREM, a débuté mardi 28 mai et s’achèvera ce jeudi 6 juin.

Quel est son objectif ? Il s’agit de permettre à l’ensemble des parlementaires de contrôler en aval l’exécution des politiques publiques, c’est-à-dire vérifier que les crédits alloués pour l’année 2018 ont bien été utilisés aux fins prévues.

Ainsi, durant plus d’une semaine, chacune des missions du budget de l’État est passée au crible à travers de nombreuses questions ciblées adressées aux Ministres en charge.

C’est dans ce cadre que nous examinions hier soir, avec mes collègues de la commission de la Défense Nationale, la mission « Défense », qui représente un budget de 34 milliards d’euros pour l’année 2018, en hausse de près de 2 milliards d’euros par rapport à l’année précédente, traduction de la volonté du Président de la République de redonner à nos Armées des moyens suffisants.

Ce budget, d’un montant inédit, nous oblige, député.e.s de la majorité et Ministère des Armées, à s’assurer à travers une évaluation exigeante de la bonne utilisation des moyens accordés.

C’est pourquoi j’ai par exemple interrogé la Ministre des Armées, Florence Parly, sur la maintenance et l’entretien du parc immobilier des Armées ainsi que sur l’utilisation des moyens nouveaux accordés afin de permettre aux hélicoptères de volet davantage et à moindre coût.

Newsletter

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !